Le AirBadminton est une discipline dérivée du Badminton, elle se joue en extérieur, le principe est de pouvoir pratiquer n’importe où à condition de disposer d’une surface plane peu importe son revêtement. En effet le AirBadminton se voudra multi-surface avec la possibilité de jouer aussi bien sur un sol dur, du gazon ou encore dans le sable. Cette pratique a donc été créée dans le but de rendre le Badminton plus accessible et donner une image fun à la pratique. Officiellement présentée en 2019 par la BWF, cette pratique dispose de quelques spécificités bien que les règles soient en partie similaires à celles du Badminton.

 

 

A chaque sport ses règles du jeu et le AirBadminton n’y échappe pas avec un principe général (presque) identique au badminton mais il convient de prendre connaissance des subtilités pour un plaisir de jeu maximum. Des dimensions du terrain au service en passant par le système de scoring, on vous explique tout :

 

Dimensions du terrain, hauteur du filet : le terrain est constitué d’un rectangle de 16m x 6m pour les matchs de doubles et de triples, et de 16m x 5m pour les simples. La BWF insiste sur la précaution de laisser un mètre minimum tout autour du terrain pour jouer en toute sécurité. Au centre du terrain se situe la « zone morte », large de 4m. Nous reviendrons plus tard sur les spécificités de cette zone interdite entourant le filet. Ce dernier devra être à 1m55 pour les surfaces dures et gazon alors qu’il devra être à 1m45 pour les matchs se jouant dans le sable. Après de nombreux tests, la BWF s’est rendue compte que la surface sablonneuse avait un réel impact sur les performances des participants et donc sur la qualité de jeu.

Format de jeu, scoring : les matchs pourront se dérouler en simple, double mais également en triple avec un côté tactique plus développé. Pour gagner un match, il faudra remporter trois sets de 11 points ce qui poussera certains matchs à une cinquième manche décisive. Le premier à cumuler 11 points (avec deux points d’écart) remporte le set. En cas d’égalité à 12-12, le vainqueur de ce point remportera le set et aura donc l’avantage de servir au changement de côté. Ces derniers auront lieu après chaque set terminés mais également lorsqu’une équipe atteint en premier 6 points dans un set. Le but étant de proposer des conditions (presque) identiques lors de chaque set : vent, soleil, … Le choix du côté pourra malgré tout être déterminant !

les principales règles du jeu : comme au badminton, il existe plusieurs façons de remporter un point : toucher le sol (ou le corps) adverse directement, obliger l’adversaire à jouer le volant hors de la zone de jeu ou dans le filet. Le service devra s’effectuer derrière un repère situé à 5m du filet avec une trajectoire montante et pourra atterrir n’importe où dans la zone adverse à condition de dépasser la fameuse « zone morte ». Si un volant tombe dans cette zone qui entoure le filet (2m de chaque côté), il sera considéré comme faux. Le contrôle du AirShuttle étant difficile au filet, il a été convenu de retirer la zone du filet. Il vous sera malgré tout possible d’atterrir dans cette zone si vous jouez le volant dans votre espace de jeu.

les matchs de triples : pour apporter un côté tactique plus important au AirBadminton, il sera possible de réaliser des matchs en 3 contre 3 appelés Triples. A première vue, rien de sensationnel mais l’interdiction de jouer le volant deux fois de suite au sein de votre équipe vous obligera à renvoyer intelligemment le volant pour ne pas mettre vos coéquipiers en difficulté.

 

Retrouvez toutes le informations sur notre document dédié : Airbadminton

Rendez-vous chez notre partenaire Sportarticle Mérignac pour vous procurer vos kits !

Présentation de la FFBaD : accéder à la page dédiée

 

 

Présentation détaillée : Webinaire de la Ligue Occitanie