Le Japon n’a de cesse de progresser. La preuve en est ses résultats au Super Series Australien.

Pour la première fois sur une compétition internationale de cette envergure que cette nation obtient 3 titres !

D’abord en simple dames avec un final 100% Japonais, Nozomi Okuhara s’imposant 21-17 au 3ème set face à sa compatriote Akane Yamaguchi.
Nozomi a écarté entre autres la n°2, l’Espagnole Carolina Marin, et deux autres Japonaises, Takahashi et Mitani.
Akane a écarté la n°1, la Taïwanaise Tai Tzu Ying.

Ensuite, le double dames Japonais, Misaki Matsutomo et Ayaka Takahashi, a fait parler son rang de n°1, face aux Danoises Juhl et Pedersen.
Les Danoises avaient dû écarter une autre paire Nippone en demi-finale et la paire gagnante avait aussi écarté des compatriotes en quart de finale.

Enfin, Takeshi Kamura et Keigo Sonoda se sont imposés en double hommes sans connaître la moindre frayeur.

Tous ces résultats feraient presque oublier le remarquable doublé de l’Indien Kidambi Srikanth. C’est assez rare en simple hommes pour le noter.
Un joueur avec qui il faudra compter très certainement.