Le vendredi 23 juin, le Comité Régional Olympique et Sportif (CROS) d’Aquitaine coordonne une « Journée Olympique » au CREPS de Bordeaux. Plus de 600 jeunes de tout âge sont attendus durant toute une journée pour célébrer l’Olympisme et porter le projet de la candidature de Paris pour les JO 2024.

La journée Olympique, qui a lieu tous les ans depuis 1948 et les premiers Jeux Olympiques modernes, se déroulera pour la première fois en Aquitaine. L’idée est de proposer différentes pratiques sportives au plus grand nombre à travers une journée qui s’articulera autour de trois piliers : « Bouger, Apprendre, Découvrir ». Et pas moins de 600 jeunes et 200 bénévoles seront présents, pour plus de 40 animations dans l’enceinte du CREPS Bordeaux-Aquitaine, composé de 15 hectares d’installations sportives en tous genres. Au programme, une course collective de 2024 mètres, des activités culturelles, des animations sportives pour handisports et valides ainsi que des temps de rassemblement lors des cérémonies d’ouverture et de clôture de la journée.

Tout au long de cette journée riche en émotions, les jeunes pourront rencontrer des médaillés Olympiques français. Il y aura notamment Perle Bouge double médaillée Paralympique en aviron, Grégory Mallet, double Vice-Champion Olympique de natation ou encore Valérie Darbois, Championne Olympique d’escrime à Atlanta en 1996. Des sportifs qui viendront transmettre aux plus jeunes les valeurs de l’Olympisme : l’Excellence, l’Amitié et le Respect. Et au delà de la finalité de commémorer la création du Mouvement Olympique moderne, l’événement impulsé par le Comité International Olympique, promeut les valeurs du sport et les bienfaits que peut avoir une activité régulière sur les populations.

Soutenu dans le cadre de l’appel à projet Héritage 2024, cette journée fait partie des 20 projets labellisés par le Comité National Olympique et Sportif Français pour faire l’écho en région du grand événement organisé à Paris les 23 et 24 juin prochains. Héritage 2024 vise à promouvoir une société plus inclusive grâce au sport caractérisé par les valeurs de solidarité, d’engagement citoyen et de responsabilité. Par ailleurs, l’un des enjeux de cette journée Olympique est d’attester que la population et les sportifs français sont plus que jamais prêts à accueillir les Jeux Olympiques de 2024. Le CIO doit rendre son verdict quant à la double attribution des JO 2024 et 2028 lors de sa plénière au mois de septembre. D’ici là, place à la journée Olympique de Bordeaux du vendredi 23 juin.
Source : gazette-Bordeaux

La ligue Nouvelle-Aquitaine a bien sûr répondu présente pour représenter son activité et ses associations et faire pratiquer dans le gymnase d’entraînement des pôles espoir et France Jeunes.

Il était prévu des jeux d’adresse et du jeu !

Sur les 600 jeunes présents au sein du CREPS, entre 150 et 200 sont venus « taquiner le volant ».

Nous étions l’atelier 23 (ou 53 en course d’orientation) et nous recevions des groupes d’enfants venant des différentes écoles prévues. L’activité badminton a bien fonctionné. On a eu 5 groupes de 15 le matin et à peu près autant l’après-midi.
Le badminton plaît, c’est évident !

Jennifer Hurteau

Diplômée d'Etat, salariée de la ligue

Dans le même temps, la Fédération Française de Badminton était présente à la journée de l’olympisme à Paris avec notamment Maxime… euh… Vincent Medina.