La Ligue a été interpellée par des joueurs déçus de n’avoir pas été retenus pour les Championnats Régionaux Seniors qui se tiennent ce week-end au Barp.

Elle souhaite apporter quelques éléments de réponse :

– Deux candidats se sont manifestés suite à l’appel à candidature pour accueillir les championnats seniors et vétérans : les clubs de Razac et Coursac, et le club du Barp .
Le Conseil d’Administration a alors décidé que Razac et Coursac accueilleraient les vétérans (qui, habituellement, attirent davantage de joueurs), et Le Barp les seniors.
La Ligue ne dispose pas de son propre équipement et dépend donc des clubs en capacité d’accueillir, et donc de la capacité en nombre de terrains de leurs équipements.
L’organisation, ensuite, s’adapte !
Le gymnase du Barp ne dispose que de sept terrains, quand, idéalement, le double aurait été nécessaire.

– Nous avons essayer d’inverser les organisations.
Malheureusement, les calendriers étaient partis, les salles n’étaient pas forcément disponibles, nous n’avions pas d’autres choix que de caler le dit championnat au Barp sur sept terrains.

– Des sélections ont dû être faites en raison du succès de la compétition, afin d’accueillir les joueurs dans de bonnes conditions et de garantir la tenue de la compétition selon une grille horaire réglementaire.
Bien que les Championnats Départementaux ne soient pas qualificatifs pour les régionaux, nous avons essayé de garder une cohérence territoriale et la règle qui a semblé la plus juste a été de prendre les champions départementaux de plus haut niveau et le CPPH.

– Notre discipline a beaucoup changé en quinze ans, le nombre de licencié a explosé, et il est illusoire de penser qu’au sein de la troisième Ligue de France, forte de plus de 17000 licenciés, nous puissions continuer à organiser un championnat qui soit ouvert à tous les joueurs et toutes les catégories.
Aucun équipement ne dispose du nombre de terrains nécessaires.
Les meilleurs joueurs de la région se disputeront donc le titre régional, ce qui semble logique sur le plan sportif et propre a un championnat.
Les autres joueurs disposent d’une offre de compétition très large leur permettant, s’ils le souhaitent, de jouer presque tous les week-ends.

– La Ligue se préoccupe de tous ses licenciés, et travaille à ce qu’une offre de pratique et de compétition adaptée soit proposée à chacun, jeune, senior, vétéran, valide, non valide, compétiteur ou non.

A chacun son badminton !