Avant d’évoquer les différents rôles et grades des arbitres, on peut déjà parler de la présence importante de l’auto-arbitrage en badminton, même à des niveaux élevés. Cela conditionne les « badistes » à la sportivité et au fair-play, surtout dans un sport où la précision tient une place prépondérante. Bien difficile, parfois, de savoir si le volant tombe à l’intérieur ou à l’extérieur de l’espace autorisé. Sur les tournois internationaux les plus côtés, les joueurs peuvent même faire appel à l’arbitrage vidéo (« l’œil du faucon ») afin d’éloigner toute suspicion d’erreur.

Comme il s’agit d’un sport « duel », ne pas considérer les arbitres serait une erreur. Il est donc essentiel de motiver un maximum de personnes à participer à l’arbitrage. Ceux-ci sont fortement recommandés, voire imposés, sur des compétitions individuelles ou par équipes. De plus, cela permet un engagement bénévole apprécié et appréciable du milieu associatif.

Les rôles de l'arbitre
  • L’arbitre est responsable du terrain et de son environnement immédiat.
  • Il annonce le match, le dirige et annonce notamment le score et les fautes.
  • Il sanctionne les manquements aux règles du jeu.
  • Il s’assure également de la conformité des équipements et des tenues des joueurs.
Etre arbitre : les différents grades

Le corps arbitral en France comporte une distinction et cinq grades d’arbitre :

GradesPeut arbitrer :
Arbitre stagiaireTournois (maximum séries P et D)
Championnats Départementaux (jusqu’à D7)
Arbitre de ligue accréditéTournois (maximum, séries P, D et R)
Championnats de Ligue et Interclubs Régionaux
Arbitre de ligue certifiéTournois Régionaux (séries P, D et R (et N sous conditions))
Championnats de Ligue
Championnat de France Interclubs (hors Top12)
Arbitre fédéral accréditéTournois Nationaux
Championnat de France Interclubs (Top 12 inclus)
Arbitre fédéral certifiéTournois Nationaux
Championnat de France Interclubs (Top 12 inclus)
Arbitre internationalTournois Nationaux
Championnat de France Interclubs (Top 12 inclus)
Internationaux de France

Tous les arbitres possèdent une feuille d’activité sur laquelle ils inscrivent l’ensemble des matchs pour lesquels ils ont officié sur des compétitions. Chaque grade est conditionné à un quota minimum d’arbitrage annuel. Les grades d’arbitres ne sont pas acquis « à vie » et un arbitre sans activité pendant deux années consécutive se voit dégradé ou placé en qualité d’arbitre inactif.

Pour plus d’informations : 

Il existe également quatre grades internationaux qui ne sont pas du ressort de la FFBaD :

  • Arbitre BE accrédité
  • Arbitre BE certifié
  • Arbitre BWF accrédité
  • Arbitre BWF certifié
Comment devenir arbitre

L’âge minimum requis pour participer à un stage de formation initiale d’arbitrage est de 11 ans.

En Nouvelle-Aquitaine, il y a peu de formateurs et la ligue centralise la majorité des formations des officiels techniques et des examens. Cependant, théoriquement, les formations « Arbitre ligue accrédité » sont organisés par les comités départementaux

Arbitre stagiaireLe candidat arbitre participe à un stage de formation de deux jours qui comporte une formation théorique et une formation pratique. À l’issue du stage, un certificat de stage et une attestation d’arbitre stagiaire lui est remis.
Arbitre de ligue accréditéDans la mesure du possible et suivant la période de la saison où s’est déroulé le stage et les opportunités de compétitions, l’examen est proposé dans les mois qui suivent le stage (à une ou plusieurs dates si nécessaire) laissant au candidat un peu de temps pour qu’il ait l’occasion d’arbitrer préalablement minimum dix matchs dont cinq doubles, avant de se présenter à l’examen. L’examen comporte une partie théorique (orale) et une partie pratique qui a lieu lors d’une compétition officielle où le stagiaire doit au moins arbitrer un match de doubles.
Arbitre de ligue certifiéL’arbitre de Ligue accrédité doit cumuler dix matchs minimum et un an de grade avant de se présenter à un examen d’arbitre de ligue certifié.
L’examen comporte une partie théorique (orale) et une partie pratique qui a lieu lors d’une compétition officielle.
Arbitre fédéral accréditéL’arbitre de ligue certifié doit réaliser annuellement quinze arbitrages minimum. De plus pour se présenter à l’examen, il faut avoir accumulé une solide expérience de l’arbitrage, autant que possible à tous les niveaux (arbitrage de finales, arbitrage de compétitions N, arbitrage de doubles, …).
C’est le responsable formateur régional qui apprécie si l’expérience de l’arbitre est suffisante pour l’autoriser à se présenter à l’examen d’arbitre national accrédité. L’arbitre présente un dossier de candidature à la CNA comportant sa feuille d’activité et l’avis du parrain du candidat et du formateur régional.
Si la candidature de l’arbitre est acceptée, l’arbitre participe à l’examen fédéral sur les championnats de France jeunes. À l’issue de la compétition, si son niveau est jugé suffisant, le grade d’arbitre fédéral accrédité lui est attribué.
Arbitre fédéral certifiéConditions d’accès : arbitre fédéral accrédité expérimenté depuis deux ans minimum, connaissances de l’anglais.
Modalités d’examen : lors du championnat de France séniors ou de la phase finale Top 12.
Périodicité : annuelle.
Arbitre internationalConditions d’accès : arbitre fédéral certifié expérimenté depuis 2 ans minimum, maîtrise de l’anglais et expérience sur les tournois à l’étranger.
Modalités d’examen : lors du tournoi international d’Orléans où l’arbitre sera convoqué par la CNA pour réaliser l’examen durant la durée de la compétition (examen écrit et oral en anglais).

Calendrier de formation Arbitre

— en cours de construction —