Avant d’évoquer les différents rôles et grades des arbitres, on peut déjà parler de la présence importante de l’auto-arbitrage en badminton, même à des niveaux élevés. Cela conditionne les « badistes » à la sportivité et au fair-play, surtout dans un sport où la précision tient une place prépondérante. Bien difficile, parfois, de savoir si le volant tombe à l’intérieur ou à l’extérieur de l’espace autorisé. Sur les tournois internationaux les plus côtés, les joueurs peuvent même faire appel à l’arbitrage vidéo (« l’œil du faucon ») afin d’éloigner toute suspicion d’erreur.

Comme il s’agit d’un sport « duel », ne pas considérer les arbitres serait une erreur. Il est donc essentiel de motiver un maximum de personnes à participer à l’arbitrage. Ceux-ci sont fortement recommandés, voire imposés, sur des compétitions individuelles ou par équipes. De plus, cela permet un engagement bénévole apprécié et appréciable du milieu associatif.

🎥 Découvrez l’arbitre en vidéo

🔽🔽🔽

20:24 : L’arbitre

Pour plus d’informations : http://lnaqbad.fr/les-webinaires-en-nouvelle-aquitaine/

Les rôles de l'arbitre
  • L’arbitre est responsable du terrain et de son environnement immédiat.
  • Il annonce le match, le dirige et annonce notamment le score et les fautes.
  • Il sanctionne les manquements aux règles du jeu.
  • Il s’assure également de la conformité des équipements et des tenues des joueurs.
Etre arbitre : les différents grades

Le corps arbitral en France comporte une distinction et cinq grades d’arbitre. Il existe également quatre grades internationaux qui ne sont pas du ressort de la FFBaD.

Tous les arbitres possèdent une feuille d’activité sur laquelle ils inscrivent l’ensemble des matchs pour lesquels ils ont officié sur des compétitions. Chaque grade est conditionné à un quota minimum d’arbitrage annuel. Les grades d’arbitres ne sont pas acquis « à vie » et un arbitre sans activité pendant deux années consécutive se voit dégradé ou placé en qualité d’arbitre inactif.

Pour plus d’informations : 

Formations